Menu

Philippines : le régime fasciste et sa conspiration d’un “Octobre Rouge”

0 Comments


Aux Philippines, les instances dirigeantes des Forces Armées (AFP) ont annoncé qu’elles se préparaient face à une conspiration nommée “Octobre Rouge” qui serait menée par le Parti Communiste des Philippines afin de dégager du pouvoir le dictateur fasciste Duterte et sa clique au cours du mois d’Octobre.

Cette invention du régime intervient quelques jours après des manifestations de masse en souvenir de la Loi Martiale nationale déclarée par le dictateur Marcos en 1972, et contre la Loi Martiale actuelle en place sur l’île de Mindanao. Celle ci permet à l’armée et aux groupes paramilitaires de tuer sans conséquence là où la Nouvelle Armée Populaire (NPA) et les groupes armés Moros sont les plus forts. Selon les chiffres les plus récents, 67 des 98 bataillions de l’Armée seraient mobilisés contre la NPA, et 44 de ceux-ci exclusivement sur l’île de Mindanao (Source : NDFP, CPP).

Alors que les liens du pouvoir de Duterte avec la famille Marcos et les chefs de l’armée se renforcent, des craquèlements se font sentir au sein même du régime bourgeois compradore, avec la relance récente par Duterte de l’affaire Trillanes, un ancien officier de marine reconverti sénateur et attaqué judiciairement pour son implication dans une mutinerie et le siège d’un hôtel en tant que dissident il y a plus de 10 ans.

Le Parti Communiste des Philippines a qualifié la “conspiration d’Octobre Rouge” d’invention visant à détourner l’attention médiatique et politique des politiques fascistes du régime, de l’inflation rampante qui court dans le pays et des importantes mobilisations de masse du mouvement révolutionnaire. 

1 thought on “Philippines : le régime fasciste et sa conspiration d’un “Octobre Rouge””

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *