Menu

Foulards Rouges : La marche républicaine anti-Gilets Jaunes

0 Comments


Dimanche 27 Janvier, le mouvement des “Foulards Rouges” (sic) a manifesté de Nation à Bastille contre les “violences” du mouvement des Gilets Jaunes. Lancée par des soutiens du gouvernement, la manifestation qui devait être un coup d’arrêt aux Gilets Jaunes, revendiquant que les pro-Macron sont “aussi le peuple”, a peiné à rassembler plus de 10 000 personnes à Paris selon les chiffres officiels, malgré le déploiement de bus et d’autocars partout en France.

Alors qui est sorti dans la rue ce dimanche, lendemain de l’Acte 11 des Gilets Jaunes, qui a encore fait son lot de blessés ? Principalement des pro-flics, pro-gouvernement (dont des élus de la majorité de Macron), mais aussi petits bourgeois et méprisants envers les Gilets Jaunes et tout projet révolutionnaire. Dans les slogans, la défense des institutions : «police, gendarmerie, République, même combat» ; «touche pas à mon flic». Le mépris de classe aussi : “Gilets Jaunes, au boulot!”

Les Foulards Rouges (on se demande encore où ils sont allés chercher que le foulard rouge était le symbole de défense de la république…), c’est la réaction des beaux quartiers de Paris et des timorés face à la révolte populaire qui éclate depuis plusieurs mois sous leurs fenêtres. C’est une manifestation encadrée et soutenue par l’Etat, au contenu réactionnaire et aux symboles dégoulinants de républicanisme bourgeois.

Alors même après ce flop, avec “10 000” personnes (sic) sur tout l’Etat français pour une première manif, les organisateurs n’excluent pas d’appeler à d’autres rassemblements. A côté des grandes manifestations réactionnaires des gaullistes et des soutiens de la droite de ces dernières décennies, ce mouvement a intérêt d’utiliser ses “Foulards Rouges” pour cacher sa pâle figure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *