Menu

Paris : les quartiers riches n’acceptent pas les hébergements d’urgence

0 Comments


A Paris, depuis la dernière semaine de janvier, le gymnase Jean Bouin a été réquisitionné pour servir d’hébergement d’urgence pour 150 migrants de manière provisoire.

C’est une situation tout à fait normale en hiver, où tant de gens souffrent du froid dans la rue suite aux destructions systématiques par la police des abris de fortune de celles et ceux qui ne peuvent pas se loger, spécialement à Paris.

Sauf que cette fois ci, le gymnase était dans le 16ème arrondissement, en plein milieu des beaux quartiers, dans le complexe Jean Bouin entre Boulogne et le 16ème. Triste jour pour les bourgeois, qui se sont faits entendre. Avec des pétitions et des soutiens des élus de droite les “riverains” ont demandé l’expulsion immédiate du gymnase.

Les bourgeois adopteront toujours la même politique face à la misère : faire la charité et la repousser loin de chez eux. Seulement, celles et ceux qui la vivent au quotidien savent que ça ne peut pas être la réponse, que la réponse se trouve dans la révolution !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *