Crise politique en Haïti

0 Commentaire


En Haïti, île des Caraïbes, une crise politique majeure agite le pays depuis février. Des manifestations massives ont lieu sur l’île tous les jours et elles auraient déjà fait 26 morts et 77 blessés en seulement 3 semaines.

Comment en est-on arrivé là ? Haïti est une ancienne colonie française, aujourd’hui semi-colonie sous contrôle américain, et son actuel président Jovenel Moïse est soutenu par la superpuissance US. Mais celui-ci est accusé de corruption, de détournement de fonds et plus généralement de la misère que connait l’île, qui est un des pays les plus pauvres et les plus inégalitaires de la planète.

En Haïti, les 20% plus riches détiennent 60% des richesses, en accord avec les grands bourgeois et monopoles internationaux, et notamment américains. Plusieurs fois, les USA ont directement participé à des coups d’Etat ou des renversements de régime en Haïti, et ce sont eux qui ont poussé pour une mission de “maintien de la paix” de l’ONU sur l’île à partir de 2004. Cette opération des “casques bleus” avait abouti à des soldats de l’ONU ouvrant le feu sur la foule des manifestants et tuant des haïtiens qui se battaient pour la démocratie. A ce sujet, voilà un documentaire.

Aujourd’hui, presque 10 ans après le séisme dévastateur de 2010, rien n’est reconstruit en Haïti, et c’est toujours la même société semi-coloniale pourrie que subissent les masses. Alors, c’est bien normal, elles se révoltent, comme dans le grand mouvement depuis février. Nous devons apporter un soutien sans faille à ces mouvements anti-impérialistes qui attaquent directement les responsables de la misère dans les colonies et semi-colonies (c’est à dire les impérialistes et leurs laquais).

Yankee, hors d’Haïti !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *