Menu

France : l’industrie de l’armement est juteuse pour l’impérialisme français

0 Comments


Dans un rapport du Ministère de la Défense rendu au Parlement rendu en juin 2018, on peut en apprendre plus sur la position de l’Etat français sur le marché mondial des armes. 4ème exportateur mondial, l’Etat français se réjouit de son industrie de l’armement.

En France, un nombre réduit de très grandes entreprises occupent le secteur de la “défense”, c’est-à-dire fabriquent des armes, en accord avec l’Etat qui est un investisseur moteur dans le secteur. Des entreprises comme Safran, côtée au CAC 40, Dassault, Thalès etc, qu’on retrouve à la Bourse de Paris, sont les premiers fabricants.

Le rapport dit des exportations d’armes qu’elles sont un “atout pour la France” ! Entre 2015 et 2017, ce sont presque 40 milliards d’€ de commandes pour les industries françaises. Une industrie juteuse donc, dont les bénéfices vont tout droit dans la poche de gigantesques industriels et de l’Etat impérialiste français. Cette grosse production de “défense” est également importante pour l’Etat bourgeois afin de répondre à son marché intérieur, pour équiper son armée et continuer à piller dans les colonies et les semi-colonies, principalement en Afrique.

Mais l’exportation d’armes ne serait pas comme toutes les exportations : elle est aussi selon le rapport un “instrument de politique étrangère”. Qu’est-ce que cela veut dire ? Que l’impérialisme français peut orienter son action dans les zones où il cherche à développer des alliés et des “partenaires” grâce à ses exportations d’armes. Ce n’est pas étonnant que le Moyen-Orient et l’Asie représentent à eux seuls 70% des exportations françaises, loin devant les pays d’Europe ou de l’OTAN.

A qui l’impérialisme français vend-il des armes ? Le top 5 : l’Inde, l’Arabie Saoudite, le Qatar, l’Egypte et le Brésil. Si l’on prend rien que les trois premiers, on peut se faire une idée de l’argent sale fait par la France sur les morts.

En Inde, qui s’arme en ce moment même contre le Pakistan, les armes servent à l’Etat fédéral compradore à se préparer à la guerre, à continuer sa politique génocidaire Greenhunt contre les révolutionnaires et les adivasis (tribaux), et à réprimer les mouvements de libération nationale comme au Cachemire et au Manipur.

En Arabie Saoudite et au Qatar, les armes servent à avancer les intérêts des impérialistes dans la région, en alimentant les guerres dans le Levant et au Yémen, qui tuent et menacent des millions de personnes depuis 2014-2015. il n’est pas étonnant que l’Arabie Saoudite et le Qatar soient impliqués dans ces opérations aux côtés de la France et de ses alliés de l’OTAN.

Que vend l’impérialisme français exactement ? Selon une note sur le rapport ajoutée par un député en Juillet 2018, la France vend des bombes, des roquettes, des missiles, des véhicules aériens, des armes de gros calibre (canon >20mm), de nombreuses minutions pour armes et fusées, du matériel électronique, du matériel de conduite etc. Et ça, ce n’est que pour l’Arabie Saoudite en 2017 ! Ça ne compte pas les “rafales” et autres avions de guerre dont on nous parle sans cesse à la télé et à la radio lorsque le président français est en voyage diplomatique.

Alors face à cette situation, qu’en tirer ? L’Etat français est un Etat bourgeois impérialiste, un Etat des capitalistes qui ne s’arrêtera de vendre des armes que lorsque ça ne sera plus rentable, ce qui n’est pas prêt d’arriver. On ne peut pas s’étonner que l’Etat français vende en majorité à des pays dans lesquels il a des intérêts stratégiques à renforcer sa position, c’est naturel. Ce n’est pas non plus juste de s’offusquer parce que l’impérialisme français vend à des Etats “voyous”, car on sait que quel que soit l’Etat bourgeois auquel la France vendrait des armes, il l’utiliserait contre les masses populaires de son propre pays et d’ailleurs.

Toutes les exportations de l’Etat français, dans le domaine des armes comme ailleurs, ont pour objectif de renforcer sa place de choix dans le système impérialiste mondial. L’industrie de l’armement est très facile à cerner parce que tout le monde comprend facilement le problème à vendre des milliards d’€ d’armes chaque année pour ensuite se prétendre champion de la paix et des droits de l’homme. Cela nous prouve qu’il est nécessaire de mettre à bas l’Etat impérialiste français une bonne fois pour toute. Nous essaierons de faire d’autres dossiers similaires sur les industries les plus importantes de l’impérialisme français (aéronautique, produits chimiques, pharmaceutiques, eau, construction navale etc).

1 thought on “France : l’industrie de l’armement est juteuse pour l’impérialisme français”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *