Menu

Jacques Chirac, ennemi des masses populaires, est mort

0 Comments


Jacques Chirac est mort ce jeudi 26 septembre à l’âge de 86 ans. Président de la République de 1995 à 2007, ses deux mandats ont été marqués par une politique violente contre les masses populaires.

Jacques Chirac c’est deux réformes antisociales retirées grâce à la pression de la rue. D’abord la réforme des retraites en 1995 puis celle du contrat première embauche en 2006.

Jacques Chirac c’est l’intervention militaire impérialiste en Afghanistan et au Kosovo, aux côté des États-Unis. Jacques Chirac c’est également le Françafrique avec une politique impérialiste menée sur tout le continent africain.

Jacques Chirac c’est les emplois fictifs de la mairie de Paris avec leur lot de détournement d’argent public.

Jacques Chirac c’est les petites phrases racistes, contre le droit du sol ou encore pour désigner les immigrés en parlant du « bruit et de l’odeur ».

Jacques Chirac c’est la violente répression de la révolte des banlieues en 2005 avec notamment l’instauration de l’état d’urgence.

Jacques Chirac c’est une jolie phrase sur « notre maison qui brûle » à propos du réchauffement climatique mais aucun acte concret sur le sujet.

Jacques Chirac était un ennemi des masses populaires, un ennemi du prolétariat, et le fait qu’il ait décidé de ne pas intervenir militairement en Irak en 2003 ne change rien à toutes les autres mesures impérialistes, racistes et anti-populaires qu’il a prises tout au long de ses mandats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *