Menu

Lyon : création de deux nouvelles organisations fascistes

0 Comments


Alors que le Bastion « Social », organisation fasciste créée à Lyon, a été dissout il y a quelques mois, d’anciens membres de cette organisation, ont décidé de relancer deux nouvelles structures : une nommée « Lyon populaire », et l’autre « Audace Lyon ». On ignore pour l’instant les raisons qui ont poussé à la création de deux organisations plutôt qu’une seule.

Ces deux organisations se veulent être la vitrine « sociale » d’une extrême droite néo-fasciste qui sévit depuis des années à Lyon, et particulièrement dans le Vieux Lyon (5ème arrondissement).

Le Bastion « Social », avant d’être dissout, avait presque été réduit à néant dans la région lyonnaise du fait d’un travail antifasciste bien mené. Les militants fascistes avaient par ailleurs du abandonner le mouvement des gilets jaunes suite à plusieurs défaites physiques infligées par des militants antifascistes mais aussi par des gilets jaunes qui refusaient de voir leur mouvement parasité par les suppôts de la bourgeoisie.

Les deux organisations fraîchement créées, Audace Lyon et Lyon populaire, souhaitent faire des maraudes destinées exclusivement aux SDF blancs et européens, « protéger les riverains du centre ville de Lyon face à la racaille » ou encore faire des formations idéologiques pour populariser les idées d’extrême droite.

Toutes ces campagnes, menées en grande majorité par des militants vivant dans les Monts d’or (périphérie riche à l’Ouest de Lyon), visent à donner une image sociale de l’extrême droite. En réalité, ces militants fascistes ne s’adressent qu’aux leurs : ils diffusent leurs tracts uniquement dans les quartiers les plus riches de Lyon et sa région et n’ont jamais réussi à s’implanter dans un quartier populaire car leurs idées n’y sont pas les bienvenues. Par ailleurs, leur stratégie est de diviser le prolétariat sur des critères racistes, ce qui sert objectivement les intérêts de la bourgeoisie.

Il semble que les défaites physiques et idéologiques encaissées par le Bastion « Social » n’aient pas suffi à renvoyer définitivement ces nervis fascistes dans les poubelles de l’histoire. La création de deux nouvelles structures fascistes appelle donc à une vigilance et à une lutte impitoyable face à ces ennemis des masses populaires.

Lyon est antifasciste !

1 thought on “Lyon : création de deux nouvelles organisations fascistes”

  1. PICTAVE dit :

    Le vers est dans le fruit depuis longtemps, après avoir tracé ces galeries et rameuté un max de paumés et de ramollis du bulbe qui se laissent manipuler l’esprit ; voilà qu’il s’affiche aux grand jour. Bougeons nous pour ne pas voir s’agrandir cette gangrène qui nous ramènerai des dizaines d’année en arrières (au temps des Pinochet, franco et autres dictateurs)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *