Menu

En Irak, les masses populaires se soulèvent contre la corruption, le chômage et la disparition des services publics

0 Comments


Depuis quatre jours, un grand mouvement de révolte se déroule en Irak. Alors que le pays se relève juste de la guerre face à l’État Islamique, les masses populaires descendent massivement dans la rue pour revendiquer de meilleures conditions de vie, de meilleurs services publics, la fin de la corruption et la chute du régime d’Adel Abdel Mahdi, premier ministre du pays depuis octobre 2018.

Les manifestations, violemment réprimées par le pouvoir, ont déjà fait plus de 100 morts dont six policiers. Un couvre feu a été décrété et internet est coupé. Cette répression n’arrête cependant pas les manifestants qui sont chaque jour plus nombreux à défier les forces gouvernementales.

L’Irak est dans une situation catastrophique depuis l’intervention militaire impérialiste états-unienne en 2003 qui a déstabilisé le pays et permis aux grandes entreprises occidentales de piller le pétrole irakien. Cette situation a favorisé l’émergence de l’État Islamique qui a plongé le pays dans la guerre entre 2014 et 2017.

L’Irak reste un pays largement dominé par l’impérialisme états-unien, en témoigne les multiples frappes aériennes de l’armée US au cours de la guerre contre l’État Islamique.

Dans ce contexte, les masses populaires irakiennes ont raison de se révolter face aux conséquences économiques et politiques de l’impérialisme.

À bas l’impérialisme, vive la lutte des masses populaires irakiennes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *