Menu

Brésil : les paysans luttent pour la terre, le gouvernement et les propriétaires les attaquent

0 Comments


Au Brésil, la propriété latifundiaire (les grands propriétaires terriens) décide de la politique agraire du pays, en accord avec leurs maîtres impérialistes. Pendant l’été, de nombreux médias ont montré les “Dia de Fogo”, des grands incendies des forêts brésiliennes organisés par les propriétaires terriens pour dégager des terres cultivables fertiles.

Dans ce contexte, le gouvernement pourri de Bolsonaro, élu l’an dernier, soutient totalement les propriétaires terriens avec lesquels il est de mèche. L’Etat bourgeois autorise les latifundiaires à intimider les paysans qui luttent pour la terre, à déplacer des villages entiers de manière forcée, et à assassiner localement des leaders paysans. Tel a été le cas du paysan José Araújo dos Santos, tué le 26 septembre. De même, dans la région d’Enilson Ribeiro, les forces armées réactionnaires ont intimidé et menacé les paysans tout au long du mois de septembre pour leur faire cesser leur lutte pour la terre.

Mais cela n’a pas d’effet sur la détermination des paysans ! La Ligue des Paysans Pauvres, LCP, a réagi à ces intimidations dirigées directement contre des paysans du mouvement de masse pour la terre au Brésil :

Ce que craint ce gouvernement latifundiste, c’est que la résistance et la lutte des hévéiculteurs serve d’exemple et donc force à déplacer des troupes contre les paysans. Ils commettent une erreur, s’ils pensent pouvoir vaincre le peuple. Les paysans ont besoin de la terre pour survivre, ils ne veulent pas et ne peuvent pas l’abandonner. Donc, ils ne sont pas intimidés, ils persistent dans la lutte et c’est précisément cette persistance, la lutte pour surmonter d’innombrables difficultés et tirer les leçons des défaites successives, qui fait que les paysans connaissent le chemin de la victoire et que, très bientôt, les paysans se lèveront par grandes vagues. Ils balaieront tout et prendront toutes les terres sur la Terre, suivant le chemin de la révolution agraire dans le cadre de la Révolution de la Nouvelle Démocratie!

Ni Bolsonaro! Ni Mourão! Non au congrès des corrompus! Dehors les militaires réactionnaires ! Pour la révolution de Nouvelle Démocratie!

Défendons la possession de la terre par les paysans de la région d’Enilson Ribeiro!

La terre à ceux qui la travaillent !

1 thought on “Brésil : les paysans luttent pour la terre, le gouvernement et les propriétaires les attaquent”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *