Menu

SNCF : Des milliers de cheminots utilisent leur droit de retrait suite à un accident

0 Comments


Des milliers de cheminots ont fait valoir leur droit de retrait ce vendredi 18 octobre. Ils estiment que leur sécurité ainsi que celle des passagers n’est plus assurée suite à un accident entre un train et un poids-lourd survenu à un passage à niveau ce mercredi dans les Ardennes. Alors qu’onze personnes ont été blessées dans l’accident, le conducteur, lui même blessé à la jambe, a du assurer tout seul la sécurité des passagers et marcher plus d’un kilomètre et demi pour aller poser des agrès de protection afin d’éviter un sur-accident car le signal d’alerte radio n’a pas fonctionné. Le cheminot était le seul agent SNCF à bord du train car, depuis la réforme de 2018, la SNCF fait des économies sur le personnel et permet à des trains de circuler avec un seul agent à bord. Dans le cas présent, la présence d’un second agent à bord aurait permis d’assurer la sécurité des passagers et de ménager le conducteur qui était déjà blessé, mais il semble que la priorité du gouvernement ne soit pas la sécurité des cheminots ni celle des passagers. Les syndicats appellent donc à la suppression de ce dispositif permettant d’avoir un seul agent à bord et revendiquent la présence d’au moins deux agents systématiquement à bord de chaque train.

Ce mouvement de retrait massif, à l’appel des syndicats, a très fortement perturbé le trafic ferroviaire, montrant une fois de plus la capacité de mobilisation collective des milliers de cheminots qui quotidiennement, et souvent avec des conditions de travail difficiles, permettent à des millions de personnes de se déplacer.

Dans un contexte particulièrement tendu à la SNCF, ce mouvement de retrait semble augurer d’une grève très massive à partir du 5 décembre contre l’infâme réforme des retraites prévue par Macron et ses ministres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *