Menu

Lutte dans les résidences CROUS : interview d’une habitante de la résidence Delessert (Lyon)

0 Comments


Au sein de l’État français, de nombreux étudiants boursiers vivent dans des résidences CROUS. Certaines de ces résidences sont en bon état, d’autres n’offrent pas de bonnes conditions de vie, d’autres encore sont carrément insalubres. À Lyon, des militants des Jeunes Révolutionnaires, dans le cadre de leur programme « Servir le Peuple Rhône », ont décidé de lancer une campagne de lutte à la résidence Delessert, située dans le 7ème arrondissement de la ville et où vivent plus de 450 étudiants et étudiantes. La Cause du Peuple a rencontré Juliette (le prénom a été modifié), habitante de cette résidence, pour parler avec elle des conditions de vie au CROUS et de la campagne de lutte au sein de la résidence Delessert.

La Cause du Peuple : Le programme Servir le Peuple – Rhône lance une campagne de lutte pour obtenir de meilleures conditions de vie dans la résidence CROUS Delessert. Du coup, toi qui vis dans cette résidence, tu pourrai nous en dire plus sur les raisons de cette campagne, sur les conditions de vie dans la résidence ?

Juliette : Cette campagne a démarré par rapport au manque de matériel dans les cuisines. Il y a 6 plaques (dont certaines ne fonctionnent pas dans plusieurs cuisines) et un seul micro-onde par couloir de 50 personnes. Il n’y a par ailleurs ni four ni poubelles dans les cuisines. D’autres sujets de mécontentement se sont ensuite ajoutés, comme le manque de réaction du CROUS face aux nuisibles et le manque de chauffage.

Une cuisine pour 50 personnes, à la résidence Delessert (un seul micro-onde, pas de four, pas de poubelles, seulement six plaques de cuisson)

La Cause du Peuple : C’est un cas isolé à Lyon ou tu as connaissance d’autres résidences dans lesquelles il y a ce genre de problèmes aussi ?

Juliette : D’autres résidences CROUS rencontrent des problèmes. À Lyon, Mermoz est la plus emblématique et aussi la plus dégradée. La résidence Jussieu de Villeurbanne est également concernée par ces problèmes. Les résidents de Mermoz étaient déjà dans une optique de lutte quand nous avons commencé à bouger à Delessert. Ils ont notamment organisé plusieurs rassemblements devant le siège du CROUS, à Lyon.

À la résidence Mermoz, des installations électriques plus que douteuses viennent s’ajouter aux cafards, punaises de lit, à la moisissure et à bien d’autres problèmes.

La Cause du Peuple : Est-ce que tu penses que ces problèmes ont un impact sur les conditions d’études, et donc les chances de réussite, des élèves issus de milieux populaires ?

Juliette : Ces problèmes de logement en résidence CROUS touchent avant tout les élèves issus de milieux populaires. Cela ne les met pas sur un pied d’égalité avec des étudiants plus favorisés qui ont de meilleures conditions de logement au cours de leurs études. Donc c’est un facteur de plus qui va à l’encontre de l’égalité des chances (qui est déjà très mal en point).

La Cause du Peuple : Quelles sont les causes profondes, selon toi, de ces problèmes dans la résidence ?

Juliette : Si on s’intéresse aux causes profondes du manque de budget mis par l’État dans les résidences CROUS, on peut élargir à la baisse de 5€ des aides au logement, à la très faible revalorisation des bourses qui avaient été gelées pendant 5 ans, etc. Et de façon encore plus générale à une volonté du gouvernement de faire des économies en s’en prenant aux plus pauvres, en tentant de réduire certaines aides, en radiant des gens de pôle emploi de plus en plus facilement, etc.

La Cause du Peuple : Du coup le programme Servir le Peuple – Rhône lance une campagne de lutte pour l’amélioration des conditions de vie dans la résidence. En quoi consiste cette campagne ? Quelles sont les revendications ?

Juliette : La campagne a d’abord commencé quand les militants du programme Servir le Peuple ont fait du porte à porte dans la résidence. Au cours de quatre sessions, ils nous ont demandé quelles étaient nos conditions de vie, si nous avions des revendications à faire remonter, si nous étions prêts à lutter pour obtenir de meilleures conditions de vie etc. Ils ont également pris nos contacts.

Une session de porte à porte à la résidence Delessert, par les militants et militantes du programme Servir le Peuple – Rhône.

Les militants de Servir le Peuple ont en suite décidé d’organiser une assemblée générale qui se tiendra au foyer de la résidence le jeudi 14 novembre à 19h30. Le but de cette assemblée générale sera de réfléchir collectivement à comment mettre la pression sur le CROUS pour obtenir satisfaction de nos revendications qui sont :

– Installation de fours, de poubelles, de nouvelles plaques de cuisson et de nouveaux micro-ondes dans les cuisines, remplacement des frigos défectueux dans les chambres concernées et installation de congélateurs.

– Mise en place de solutions pour régler le problème des punaises de lit et des cafards dans les chambres concernées.

– Déclenchement du chauffage sans attendre que les températures deviennent invivables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *