Menu

Violences policières : justice pour Ibrahima Bah !

0 Comments


Le 6 octobre 2019, à Villiers-le-Bel, Ibrahima Bah meurt à moto, proche d’une intervention de police. Depuis, cette même police couvre ses traces, se dédouane d’avoir intervenu, d’être à l’origine de l’accident d’Ibrahima, Ibo.

L’enquête a été ralentie, les pouvoirs publics l’ont étouffée et la police a déclenché l’omerta. Comme d’habitude, la police avance une version “d’accident” où elle n’a joué aucun rôle. A ce jour, la famille n’a toujours pas eu accès à la vidéosurveillance qui pourrait établir ce qu’il s’est passé lors du décès tragique du jeune Ibrahima, 22 ans. Elle demande pourtant ces images depuis plusieurs mois.

Toujours en banlieue, toujours dans les mêmes quartiers, la violence policière se déchaîne pour intimider et écraser le peuple. La famille et les proches d’Ibo luttent depuis le 7 octobre pour leur fils, leur frère, leur ami disparu. Diané Bah, frère d’Ibrahima, et l’association Paix et Justice pour Ibrahima Bah se battent pour la vérité sur la mort d’Ibrahima.

Dans cet objectif, ils ont appelé à une journée de rassemblement le 4 janvier à partir de 13h à l’espace Champs de Foire à Sarcelles en compagnie de nombreux artistes. Notre journal soutient cette initiative et appelle à la justice pour Ibrahima Bah !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *