Mali : les masses attaquent l’impérialisme français



Au Mali, l’armée française se rend complice de massacres dans le Nord et le Centre du pays, qui tuent chaque semaine de nombreuses personnes innocentes. Koulongo, Guiré, Ogossagou… ces massacres arrivent avec la responsabilité directe de l’armée française, stationnée partout dans le contexte de l’opération impérialiste Barkhane.

L’Etat français exploite et pille l’Afrique, il est un des plus grands ennemis des peuples africains. Au Mali, les impérialistes agitent leur pantin Ibrahim Boubacar Keïta, le président, et son armée réactionnaire. Sous la “pacification” française, les bandes armées mercenaires et les massacres se sont décuplés, avec la complicité de l’armée d’occupation. Depuis 2013, en 7 ans, la France n’a fait que renforcer son emprise sur le pays et grappiller du terrain dans l’exploitation de l’Afrique.

Les maliens se soulèvent et disent qu’ils en ont assez : à Bamako, on brûle des drapeaux français contre l’impérialisme et on compare Macron à Hitler. Les maliens se soulèvent contre leurs oppresseurs : les impérialistes français et les bourgeois maliens qui leur lèchent les bottes. Le journal Le Monde rapporte cette parole d’un malien opposé à l’intervention française : « Ce n’est pas contre le peuple français que nous sommes en colère, mais contre la politique de son Etat ». Ce qu’il faut, c’est l’union des peuples et du prolétariat international contre leur ennemi commun : l’impérialisme français et son Etat criminel et colonial, pour mettre fin à toutes les opérations militaires, et écraser l’impérialisme dans le monde entier.

1 thought on “Mali : les masses attaquent l’impérialisme français”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *