Clermont-Ferrand : la permanence LREM attaquée contre les impérialistes français et sionistes



Dans la nuit du 23 au 24 janvier, à Clermont-Ferrand, la permanence La République en Marche (LREM) du candidat à la mairie Eric Faidy a été recouverte de tags en grandes lettres rouges sur lesquels on pouvait lire par exemple : “Palestine Vaincra ! PCM”

Le Parti Communiste maoïste s’est exprimé le 24 janvier sur ces tags. Il dénonce entre autres la volonté de Macron et des impérialistes français de condamner l’antisionisme comme l’antisémitisme d’aujourd’hui, la machination du déplacement de Macron en Palestine occupée à l’occasion du 75ème anniversaire de la libération des camps d’Auschwitz en Pologne, et appelle à soutenir la lutte armée du peuple palestinien et la libération de Georges Ibrahim Abdallah. Voilà le communiqué ci-dessous :

“La permanence LREM de Clermont-Ferrand du candidat Eric Faidy a été recouverte de tags défendant la Palestine occupée dans la nuit du 23 au 24 janvier. Cette action est en répercussion de la politique de l’impérialisme français et de son gouvernement dirigé par Macron, récemment parti en Palestine occupée pour soutenir le sionisme. 

Le projet de l’impérialisme français, c’est de faire appliquer dans son Etat que l’antisionisme, la lutte contre la politique coloniale d’occupation en Palestine, est la forme que prend l’antisémitisme aujourd’hui.

Cette falsification, Macron tente de l’avancer conjointement avec les alliés sionistes de l’impérialisme français, à l’occasion du 75ème Anniversaire de la libération du Camp d’Auschwitz I et Auschwitz II – Birkenau, les camps de la mort fascistes-nazis, le 27 janvier 1945, par l’Armée Rouge héroïque. La mémoire collective des mort.es d’Auschwitz, en grande majorité juifs, assassinés le plus brutalement par des fascistes criminels, n’a rien à voir avec le sionisme et l’honteux Etat d’Israël. Les sionistes n’ont aucun droit à capter la mémoire du
génocide nazi : Netanyahou, leur premier ministre, déclarait en 2015 que le génocide des juifs avait été inspiré par le mufti de Jérusalem et pas par les fascistes dirigés par Hitler. Bien plus que leurs déclarations, la politique fasciste des sionistes en Palestine, avec leur occupation, leurs colonisations, assassinats, évictions, déportations, extorsions de terres et emprisonnements, est totalement étrangère aux millions de victimes juives de la Shoah, tombées dans la résistance héroïque à la barbarie fasciste-nazie partout en Europe, y compris dans l’Etat français représenté par Macron.

Ainsi, nous dénonçons la politique de l’impérialisme français et de ses alliés en Palestine occupée. 
Nous affirmons notre solidarité indéfectible à la lutte armée du peuple palestinien pour sa libération et celle de tous les peuples. Que l’intifada mène à la guerre populaire ! Palestine vaincra ! A bas l’impérialisme français ! A bas Israël !

Nous affirmons également que cette action est en solidarité à la lutte du prisonnier communiste révolutionnaire Georges Ibrahim Abdallah, enfermé dans les geôles de l’impérialisme français depuis 1984 pour avoir lutté contre l’impérialisme en général, et le sionisme en particulier. Libérons Georges Abdallah !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *