Coronavirus : le sommet de l’abject.



L’épidemie de coronavirus est, comme nous l’avons régulièrement souligné, un accélérateur, un révélateur des contradictions sociales. L’intensité de celles-ci ressort au grand jour, et parfois même ouverement, sur les plateaux de télévision.

On à déjà pû entendre des choses ignobles, avec cette idée que “seuls les vieux meurent” – et que, finalement, ce sont des économies pour les caisses de retraites, comme à pû le déclarer ouvertement un député conservateur Britannique. Comme si les personnes agés ou fragiles n’avaient rien à apporter à la société, comme si l’expérience des anciens n’avait aucune valeur. Le capitalisme n’a rien à foutre de ceux et celles qui ne sont pas directement productifs, au sens marchand. Si tu n’est pas un bourgeois, ou un prolétaire qui se laisse exploiter, alors, tu es un parasite. Voilà l’idée.

Hier, sur LCI, les professeurs Jean-Paul Mira et Camille Locht, en direct, ont déclaré qu’il fallait tester le vaccin… en Afrique. En gros, les Africains sont plus faibles, il y à plus de risques, alors, ce n’est pas très grave de se planter là bas, de toute façon. Comme si l’Afrique était leur terrain de jeu. Comme si les vies Africaines avaient moins de valeur.

Le coronavirus le révèle au grand jour : les grands bourgeois cyniques n’ont pas grand chose à faire de la vie humaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *