Décès de Helin Bolek, artiste révolutionnaire de Grup Yorum



Après une grève de la faim de 288 jours, la chanteuse Helin Bolek est décédée le vendredi 3 avril. Pour s’opposer a l’intensification de la répression qui s’abat sur les artistes révolutionnaire en Turquie ces dernières années, elle s’était mis en grève de la faim en même temps que le chanteur Ibrahim Gokcek.

Grup Yorum est un groupe de musique révolutionnaire fondée en 1985 qui connaît une histoire de répression, d’emprisonnement et de tortures avec a ce jour une dizaine de leurs artistes emprisonnées, mais aussi d’un grand soutien populaire avec des concerts qui réunissent des centaines de milliers de fans.

Depuis 2016, les concerts de Grup Yorum ont été interdits et les chanteurs phares de groupe, Inan et Selma Altin, ont été placer sur une liste de “terroristes”, les forçant a s’exiler a Paris. Les descentes des forces anti-terroristes sur les lieux culturelles de Grup Yorum et d’autres artistes révolutionnaires, populaires ou kurdes en Turquie, et la destruction systématique par des tirs d’armes a feu de leurs instruments de musique et albums a pousser les artistes et un grand nombre de leurs fans a déclarer une grève de la faim.

Au sujet de la grève de la faim, Ibrahim Gokcek disait dans une interview pour Politis en février dernier:

“Prendre cette décision n’a pas été si difficile au vu de ce que nous vivons chaque jour. Nos instruments et notre musique sont systématiquement détruits. Nos concerts interdits. Nos noms inscrits sur des listes terroristes, et nous sommes emprisonné·es. Tant de choses se sont passées. De grandes injustices. Bien sûr, depuis le début, nous voulons vivre. Mais parfois, en Turquie, il faut être prêt à mourir pour se tenir débout. 

Lorsque Grup Yorum a été créé, la Turquie était réduite au silence. Nous avons chanté contre les injustices et nous nous battons encore aujourd’hui pour montrer l’évidence. Nous ne nous battons pas seulement pour nous, mais pour tous les peuples de Turquie. Et je sais que, s’il devait nous arriver quelque chose, à Helin ou à moi, la résistance ne prendrait pas fin. “

Nous rendons hommage a Helin Bolek dans sa lutte contre le régime d’Erdogan

* l’article à été modifié

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *