Arrêts de travail : le gouvernement a menti !



Lorsqu’ont été mises en place les mesures de quarantaine, le gouvernement a promis de faire passer “dans les prochains jours” un décret assurant, pour les arrêts maladies, et en particulier ceux mis en place pour les personnes fragiles ou gardant les enfants, un maintiens du salaire.

Or, il s’avère que ce décret… n’a jamais été mis en place. L’assurance maladie ne couvre que 50% du salaire, et c’est l’employeur qui complète. Et ce, en fonction de la convention collective.

Selon l’Union Nationale des Syndicats Autonomes (UNSA), on pourrait compter, pour de très nombreux salariés, une baisse de revenu de 33% à partir d’un mois de confinement. Même si le décret est pris, il ne sera pas rétroactif. Et ce alors que des mesures partielles de confinement, comme la fermeture des écoles et le maintien à domicile de personnes fragiles, pourrait durer des mois

Il est évident que le gouvernement à annoncé de nombreuses mesures pour calmer les esprits, sans le moins du monde avoir l’intention de le faire. Le gouvernement est ainsi revenu sur de nombreuses promesses, comme par exemple le maintiens à 100% du chômage partiel pour les salariés au dessus du SMIC.

1 thought on “Arrêts de travail : le gouvernement a menti !”

  1. Rivaux dit :

    Moralité de l histoire vaut mieux-être un assisté ( caf)ou un branleur car eux vont toucher leurs RSA ou leurs Assedic comme d hsbitude, par contre toi on g interdit d aller au boulot, tu dois qd même payer ta nounou, lz cantine est tjs prélevé, ton mari est artisan donc sans salaire et on te verse que 70% de ton pseudo salaire……….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *