Liberté pour Ismail Yilmaz et tous les prisonniers malades !

0 Commentaire


Nous relayons cette déclaration de nos camarades de Fransa Postası :

Malgré la crise sanitaire engendrée par la pandémie, des milliers de prisonniers politiques enfermés dans des conditions d’isolement stricts ont été livrés à la maladie et à la mort. Tandis que les prisonniers de droit commun et les membres des bandes organisées ont été libérés de façon anticipée par une loi d’état d’urgence sanitaire, les cas de contagion au Covid 19 et les violations de droits s’intensifient dans les prisons.


Des dizaines de prisonniers malades sont maintenus en détention malgré leur âge avancé et les maladies chroniques graves dont ils sont atteints.

Ismail Yilmaz, prisonniers politique détenu depuis 16 ans à la prison Kandira N°1 de type F, condamné à la peine de réclusion à perpétuité aggravée, est maintenu en isolement malgré son âge et les maladies sévères dont il est atteint.

A ce jour, aucune réponse n’a été donnée à la demande de libération formulée par Maître Gül Altay, avocate d’Ismail Yilmaz. Le prisonnier âgé de 66 ans souffre de problèmes cardiaques, de prostate, d’hypertension et de trouble de la vision.

Suite aux tortures qui lui ont été infligées dans le passé, des paresthésies sont apparus au niveau de son bras et de sa main droite. Par conséquent, il ne peut plus tenir de crayon et il est dans l’incapacité de réaliser seul les gestes de la vie quotidienne.

Malgré les engourdissements de ses mains et de ses différents membres, il a été abandonné durant plusieurs jours face aux risques de la pandémie dans les conditions carcérales.

Toutes les démarches effectuées restant sans réponse, suite à une hémorragie intracérébrale qui a provoqué un hématome durant sa détention dans la prison Kandira N°1 de type F, Ismail Yilmaz a été conduit à l’Hôpital Public de Kocaeli le 28 avril 2020.

Des examens cliniques ont été réalisés à l’Hôpital Public de Kocaeli où il a été admis et il a été nécessaire de procéder à une chirurgie au cerveau afin de retirer le sang accumulé. Après 7 jours de soins, il a été reconduit en prison. Suite à une période de confinement de 14 jours en raison de la pandémie, Ismail Yilmaz qui a subi une intervention chirurgicale au cerveau a nécessairement besoin de soins particuliers pour le restant de sa vie.

En outre, les consultations médicales pratiquées à l’hôpital et les mentions spécifiques figurant sur les rapports mettent en évidence une très forte probabilité de récidive de la maladie.

Nous appelons l’ensemble de l’opinion publique à renforcer le soutien et à exiger, en la personne d’Ismail Yilmaz, la libération de tous les prisonniers malades !

Liberté pour les prisonniers malades !
Liberté pour Ismail Yilmaz !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *