À peine élu maire de Perpignan, Louis Aliot (RN) augmente son salaire de 17% !



Lors de son premier conseil municipal en tant que maire de Perpignan, Louis Aliot, cadre du rassemblement national, a fait voter une augmentation de 17% de sa propre rémunération, ce qui représente une enveloppe de 60 000€ sur l’intégralité de son mandat.

Alors que le rassemblement national prétend être le « parti du peuple d’en bas », alors que Perpignan fait partie des villes les plus pauvres de l’État français avec 32% de personnes vivant sous le seuil de pauvreté, cette mesure montre le vrai visage du rassemblement national, un parti bourgeois, s’opposant frontalement aux intérêts des travailleurs, un parti dont les élus sont prêts à taper dans les finances publiques pour leurs propres intérêts, au détriment des intérêts des masses populaires. En effet, ce sont bien les impôts locaux des habitants de Perpignan, pour la plupart travailleurs et pour beaucoup ayant des difficultés à boucler les fins de mois, qui vont financer l’augmentation de salaire du bourgeois Louis Aliot, politicien opportuniste qui depuis plus de 20 ans se gave d’argent public.

Cette augmentation est d’autant plus scandaleuse lorsqu’on sait que Louis Aliot s’était hypocritement offusqué en 2016 lorsque son prédécesseur à la mairie de Perpignan s’était augmenté son salaire et lorsqu’on sait que le rassemblement national est opposé à l’augmentation du SMIC.

Cette nouvelle affaire nous rappelle que si le rassemblement national se distingue des autres partis par une politique beaucoup plus agressive à l’égard des masses populaires, par une structure profondément fasciste, pour ce qui est de taper dans les caisses publiques, pour ce qui est de la corruption des conflits d’intérêt etc, le RN est bien un « parti comme les autres ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *