Aubervilliers : l’occupation des jardins ouvriers attaquée par la police et les pelleteuses

Aubervilliers : l’occupation des jardins ouvriers attaquée par la police et les pelleteuses

Ce jeudi 2 septembre, les forces de l’ordre ont pénétré dans les jardins ouvriers d’Aubervilliers et ont arrêté les personnes qui s’y trouvaient. Celles-ci occupaient les jardins depuis plusieurs mois afin de défendre la destruction de ces jardins qui nourrissent des familles et apportent un espace vert bien nécessaire dans une des villes les plus bétonnées de France.

« Ils sont en train de détruire à la pelleteuse toutes les constructions que nous avions construites : un salon, une bibliothèque, une tour… », a rapporté ce matin vers 10 heures à 20 Minutes Dolorès, membre fondatrice du collectif de défense et jardinière. Selon Dolorès, deux personnes étaient toujours en garde à vue ce matin au commissariat d’Aubervilliers et deux personnes avaient été libérées. Un rassemblement est appelé pour 18h à la Mairie d’Aubervilliers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *