Pour l’anniversaire de la naissance du Président Mao

Pour l’anniversaire de la naissance du Président Mao

Les Jeunes Révolutionnaires ont célébré la naissance du Président Mao en publiant le texte suivant :

Aujourd’hui marque la naissance d’un des plus grand révolutionnaire de l’histoire, le président Mao Zedong. Au cours de sa vie il s’engage dans la lutte anti- impérialiste et anti-japonaise pour la libération de la Chine. Il devient un des membres fondateurs du Parti Communiste Chinois qui mène la révolution chinoise et fonde la République Populaire de Chine en 1949. Il dirige non seulement l’établissement du socialisme en Chine mais pousse la lutte révolutionnaire à une nouvelle étape avec son rôle dirigeant dans la Révolution Culturelle.
L’expérience victorieuse de la révolution chinoise a inspiré et inspire encore les révolutionnaires du monde entier. Les contributions du président Mao dans la théorie comme dans la pratique sont essentielles pour le présent du mouvement révolutionnaire. Si aujourd’hui la Chine n’est plus socialiste, l’expérience de la révolution chinoise entre 1949 et 1976 est fondamentale.
Nous partageons un extrait du texte “Sur le marxisme-léninisme-maoïsme” issu du 1er Congrès du Parti Communiste du Pérou à ce propos. Nous invitons nos lectrices et lecteurs à lire ce document en intégralité sur la Bibliothèque marxiste :

« Quant au CONTEXTE dans lequel se déroula l’action du Président Mao Tsé-toung et se forgea le maoïsme, au plan international, ce fut sur la base de l’impérialisme, les guerres mondiales, le mouvement prolétarien international, les mouvements de libération nationale, la lutte entre marxisme et révisionnisme, et la restauration du capitalisme en URSS. Dans ce siècle, il faut souligner trois grands jalons historiques : le premier, la Révolution d’octobre en 1917 qui ouvre l’ère de la révolution prolétarienne mondiale ; le deuxième, le triomphe de la révolution chinoise en 1949 qui changea la relation de forces en faveur du socialisme et troisièmement, la grande révolution culturelle prolétarienne, comme continuation de la révolution sous la dictature du prolétariat, qui débuta en 1966 pour maintenir le cap sur le communisme. Il suffit de souligner le fait que le Président Mao dirigea deux de ces glorieux événements historiques.

Et en Chine où, en tant que centre de la révolution mondiale, se concrétisa le maoïsme au sein de la plus complexe convergence de contradictions et d’une intense et cruelle lutte de classes marquée par les appétits des puissances impérialistes qui voulaient dépecer et se répartir la Chine. La Chine où s’effondra l’empire mandchou (1911), où se déroula le mouvement anti-impérialiste de 1919, les rébellions de l’immense paysannerie, les vingt-deux années de lutte armée de la révolution démocratique, la grande lutte pour la construction et le développement du socialisme et les dix années de tourmente révolutionnaire pour réaliser la révolution culturelle, au milieu de la plus intense des luttes entre les deux lignes au sein du P.C.Ch, spécialement contre le révisionnisme et tout ceci dans le contexte du panorama international que nous avons décrit. C’est de cet ensemble de faits historiques que nous devons en extraire quatre d’extraordinaire importance : la fondation du Parti Communiste de Chine en 1921 ; la récolte de l’automne qui marque le début du chemin de la campagne à la ville en 1927 ; la fondation de la République Populaire en 1949 ; et la grande Révolution Culturelle Prolétarienne, 1966-1976. Le Président Mao fut le principal protagoniste de tous ces événements et principalement le plus haut dirigeant en tant que chef reconnu de la révolution chinoise.

Quant à la biographie du Président Mao Tsé-toung, nous pouvons dire qu’il naquit le 26 décembre 1893 dans un monde agité par les flammes de la guerre. Ses parents étaient des paysans et il avait sept ans lors de la “Guerre des Boxers”. Il étudiait pour devenir maître d’école et avait dix-sept ans lorsque l’empire s’écroula. Il s’engagea dans l’armée et devint rapidement un grand organisateur de la paysannerie et de la jeunesse dans le Hunan, sa province natale. Il fonda le Parti Communiste et l’Armée Rouge des ouvriers et des paysans. Il établit le chemin de l’encerclement des villes par les campagnes, développa la guerre populaire et, donc, la théorie militaire du prolétariat. Il fut le théoricien de la Démocratie Nouvelle et fonda la République Populaire. Inspirateur du Grand Bond en Avant et promoteur du développement du socialisme, guide de la lutte contre le révisionnisme contemporain de Khrouchtchev et de ses acolytes, chef et commandant de la Grande Révolution Culturelle Prolétarienne. Ce sont là les jalons qui marquent le parcours de cette vie totalement vouée à la révolution. Dans ce siècle, le prolétariat a connu trois gigantesques triomphes ; deux ont été le fait du Président Mao et si un seul suffirait pour le couvrir de gloire, deux représentent encore plus. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.