Communiqué : Palestine vaincra ! Action Palestine !

Communiqué : Palestine vaincra ! Action Palestine !

Déclaration de la Campagne Unitaire Pour la Libération de Georges Abdallah après l’annonce du ministre de l’Intérieur de demander la dissolution du Collectif Palestine Vaincra et du Comité Action Palestine.
PALESTINE VAINCRA ! ACTION PALESTINE !
Soutien inconditionnel à nos camarades de lutte !
Notre solidarité est indissoluble !
« Nous sommes en guerre !» : jamais cette déclaration faite par le président Macron lors de ses vœux 2020 n’a eu autant de résonance que ces jours derniers. Alors que la France s’engage sur le terrain des hostilités aux côtés de l’OTAN, cette dernière y va aussi de sa guerre intérieure en s’attaquant à toutes les voix dissonantes qui pourraient venir ébranler « l’unité nationale » et ébrécher ce soutien absolu à l’impérialisme français. Tous en ordre de marche ! Dans les médias, plus que jamais pour faire entendre d’une seule voix la nécessité juste de leur guerre et jusqu’à l’ensemble des présidentiables qui s’alignent sur l’axe de défense des seuls intérêts de l’impérialisme français.
Tous en ordre de marche car aucun autre choix n’est permis ! Tous en ordre de marche car aucun autre monde n’est permis ! Tous en ordre de marche car seule doit s’imposer la loi des dominants : l’impérialisme pour asseoir leur domination sur le monde et le capitalisme pour asseoir toujours plus leurs profits. Tous en ordre de marche et cela quoi qu’il en coûte !
Pour autant, en France comme dans le reste du monde, nombreux sont ceux qui se soulèvent pour exiger un autre droit : celui juste et légitime à se révolter contre toutes les formes d’exploitation et de domination imposées par l’autre camp. Nombreuses sont les forces partout dans le monde qui aujourd’hui entrent dans le camp de la résistance et refusent en bloc cette loi éhontée selon laquelle, selon le président Macron, les devoirs vaudraient avant les droits (vœux du 31 décembre 2021).
Parmi ces forces engagées, la résistance du peuple palestinien est en première ligne. Cette résistance, toujours debout après tant d’années d’oppression, combat inlassablement l’occupant sioniste dans sa lutte de libération nationale et en cela, elle est bien encore aujourd’hui le grain de sable qui fait gripper les plans de l’impérialisme pour une mainmise totale de la région. La résistance, chaque jour, fait entendre sa voix pour la réalisation de tous les droits du peuple palestinien, pour le droit au retour de tous les “réfugiés”, en soutien à l’Intifada, à la jeunesse palestinienne et aux héros résistants captifs des geôles sionistes. La résistance palestinienne fait, chaque jour, entendre sa voix et lutte contre la Normalisation et toutes les formes de liquidation ; elle déjoue toutes les formes de tergiversations, de compromissions, de négociations, de trahisons et de fausses illusions qui ne visent qu’à liquider le mouvement de libération national palestinien. La résistance héroïque du peuple palestinien est en première ligne et c’est bien elle qui, chaque jour, clame par ses actions : « Palestine vivra ! Palestine vaincra ! ».
Soutenir cette résistance – fer de lance du combat anti-impérialiste et antisioniste – est un principe et la ligne de démarcation de nombreuses organisations inscrites dans le soutien internationaliste sans faille aux côtés des peuples en lutte. Ces organisations aux voix dissonantes et qui sortent du rang, sont un maillon essentiel dans ce soutien à la résistance en ce qu’elles saisissent que l’entité sioniste n’est pas simplement un instrument parmi tant d’autres au service de l’impérialisme pour le pillage et la domination de la région mais bien un prolongement organique de l’impérialisme occidental. Ces organisations aux voix dissonantes et qui sortent du rang, sont un maillon essentiel dans ce soutien à la résistance en ce qu’elles rappellent au cœur même de l’impérialisme français que le combat pour la Palestine est et a toujours été une question centrale en ce qu’elle conjugue en elle-même toutes les luttes : antisioniste, anticoloniale, anti-impérialiste, anticapitaliste, antifasciste et contre les États réactionnaires arabes. Ces organisations aux voix dissonantes et qui sortent du rang, sont un maillon essentiel dans ce soutien à la résistance comme véritable levier pour faire front et revendiquer à notre compte ce « nous sommes en guerre ».
Or, c’est bien cette conscience de la légitimité de la cause de ce foyer révolutionnaire et qu’un autre monde est possible qu’il s’agit de contrer. Nombreuses ont été les attaques conduites dans cette guerre intérieure contre des organisations importantes de soutien à la Palestine : contre BDS, contre Euro-Palestine, contre déjà en son temps Palestine Vaincra. Mais aujourd’hui, le coup porté est sans précédent et à la hauteur de la résistance puisqu’il s’agit pour le ministre va-t’en guerre Darmanin d’appeler à la dissolution de deux organisations essentielles au soutien de la lutte du peuple palestinien : dissolution du Collectif Palestine Vaincra de Toulouse et dissolution du Comité Action Palestine de Bordeaux.
Nous ne reprendrons pas ici les motifs délirants convoqués pour justifier l’injustifiable mais s’il est, dans ce contexte nauséabond, une seule déclaration que nous revendiquons pleinement aujourd’hui, c’est bien celle de notre entière solidarité et inconditionnel soutien à nos camarades de ces deux organisations. Cette déclaration vaut pour notre engagement aux côtés de nos camarades et pour dénonciation absolue de cette procédure de liquidation de ces voix de la résistance. « Défendre l’un(e) de nous, c’est nous défendre tous et toutes ! » – « Attaquer l’un(e) de nous, c’est nous attaquer tous et toutes ! » : tel a été un mot d’ordre porté par notre camarade Georges Abdallah dans la plate-forme rédigée en juin 1999 par les militants révolutionnaires incarcérés, tous unis, par-delà leurs divergences et par-delà les frontières, dans et contre la prison impérialiste. Ce mot d’ordre, comme tous ceux qu’il clame, nous le revendiquons aujourd’hui à notre tour et le tenons comme ligne de conduite des multiples et prochaines actions organisées pour concrétiser cette défense et faire bloc autour de nos camarades pour qu’avec le Collectif Palestine Vaincra et le Comité Action Palestine, nous poursuivions notre combat, notre lutte, tous unis, pour une Palestine libre et victorieuse, de la mer au Jourdain mais aussi pour l’émancipation et contre toutes les formes d’oppression du peuple et des peuples.
Ils sont de nos luttes et nous sommes de leurs combats !
Soutien inconditionnel à nos camarades du collectif Palestine Vaincra et du comité Action Palestine !
La solidarité est notre arme ! Elle est indissoluble !
Pour la victoire ou la victoire !
Paris, le 25 février 2022
Campagne Unitaire pour la Libération de Georges Abdallah

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.